Souliers : cinq icônes du bord de mer

Publié le Dimanche 03 mars 2019
Monaco Marine fait le point sur les modèles à avoir à ses pieds
Souliers : cinq icônes du bord de mer

La paire de chaussures idéale pour flâner aux abords de la Méditerranée ? Elle allie idéalement confort, élégance et bonne facture. Cela tombe bien, certaines d’entre elles ont été imaginées pour se porter au bord de l’eau ou sur la côte d’Azur… La preuve en cinq indémodables, à retrouver en boutique.

La sandale plate

 

Sandale, nom féminin : Chaussure légère à brides ouvertes dont la particularité est de dévoiler le pied. L’origine de la sandale remonte à plusieurs siècles, ce qui a donné lieu à son lot d’interprétations. Une sandale plate se doit d’associer caractère fonctionnel, lignes intemporelles et style classique, afin de pouvoir être portée de jour comme de nuit.

 

Le modèle phare : Les sandales N°63 de L/Uniform, qui associent épure et coloris flashy.

 

 

L’espadrille

Pour retracer l’histoire de la chaussure pyrénéenne qu’est l’espadrille, il faut se rendre en Catalogne, où elle se porte avec ou sans lacets depuis le Moyen-Âge… Sur l’autre versant des montagnes, dans les Pyrénées-Orientales, l’espadrille se chausse en toutes circonstances jusqu’au milieu du 20ème siècle, aussi bien pour travailler la terre que pour marcher en montagne… Aujourd’hui, ces chaussures légères en toile et à la semelle en corde sont les vedettes des plages, tant on a pris l’habitude de les enfiler et les déchausser sans y penser.

Le modèle phare : Les chaussures vénitiennes fabriquées de manière artisanale à partir de matériaux recyclées de la marque Drogheria Crivellini.

 

 

 

Les Rivieras

 

Avec leur style reconnaissable entre mille, les mocassins Rivieras se sont imposés comme des classiques de l’été. La marque Rivieras imagine des modèles aux lignes épurées, qu’elle décline dans des associations de couleurs pop et estivales, qui incarnent le trait d’union entre la plage et la ville…


Le modèle phare : Le Nice Matin marine, un modèle ajouré couleur bleu nuit, à la fois sobre et intemporel.

 

 

Les mules

 

Quoi de plus pratique qu’une chaussure que l’on enfile et que l’on déchausse sans attache ? Composée d’une semelle et d’une lanière destinée à tenir le pied, les mules ont la particularité de laisser l’arrière du pied découvert. Si leur homologue à talon a été popularisée au cours du 18ème siècle, il a fallu attendre que Marilyn Monroe en fasse son modèle de prédilection pour que la mule connaisse un regain d’intérêt dans les années 1950.

 

Le modèle phare : Les sandales tressées à pompon de la créatrice Carrie Forbes.

 

 

La Birkenstock

 

Synonyme de confort et d’innovation, Birkenstock est née en Allemagne à la fin du 18ème siècle. Véritable pionnière dans le domaine de la chaussure, la marque a notamment inventé le concept de « lit de pied » dans les années 1930, ouvrant la voie à des modèles au confort incomparable. Des sandales à brides aux tongs, ces modèles s’avèrent les meilleurs alliés pour arpenter la côte.

 

La nouveauté : Pour l’été 2019, Birkenstock s’associe à Marie-Louise Scio, directrice des hôtels Il Pellicano et fidèle de la marque, pour imaginer une collection capsule mettant à l’honneur des matières luxueuses et une esthétique intemporelle. Les modèles imaginés se parent de raffia ou de satin, et se portent aussi bien pendant la journée qu’à la nuit tombée, en sirotant un cocktail au bord de l’eau. Difficile de ne pas succomber à cet esprit dolce vita.