Le véritable pan-bagnat niçois
Publié le Lundi 04 mars 2019
Le secret d’un pique-nique réussi

Si l’on ne devait retenir qu’une spécialité culinaire niçoise, ce serait lui. Né au 19ème siècle, le pan-bagnat (dont le nom signifie « pain mouillé ») s’est imposé comme le casse-croûte favori des pêcheurs et travailleurs du matin. On le prépare à partir d’ingrédients de saison — les mêmes que ceux de la salade niçoise, dans un pain copieusement arrosé d’huile d’olive.

Ingrédients (pour un pan-bagnat) :

 

1 pain rond au levain (ou une baguette de pain)

2 tomates, dont une bien mûre pour imbiber le pain

1 oeuf dur

40 grammes de miettes de thon à l’huile d’olive ou des anchois

5 radis niçois

1 cébette

Du basilic

20 à 30 ml d’huile d’olive

1 gousse d’ail

Du sel fin et poivre du moulin

 

Préparation :

 

Couper le pain en deux en veillant à laisser un volume plus important à la partie inférieure qui contiendra la garniture. Retirer le surplus de mie.

Frotter l’intérieur du pain avec de l’ail puis imbiber les deux parties du pain avec la tomate la plus mûre coupée en deux et l’huile d’olive. Ajouter le sel fin et le poivre.

Placer les ingrédients dans la partie inférieure du pain : la tomate coupée en tranches, les radis et le cébette émincés, l’oeuf dur coupé en rondelles, les miettes de thon (ou les anchois) et le basilic.

Recouvrir avec le dessus du pain en veillant à bien tasser les ingrédients à l’intérieur.

Déguster sur le pouce, de préférence face à la mer.