Lemlem, marque engagée
Publié le Mardi 29 octobre 2019
Le mannequin Liya Kebede signe des pièces éthiques et artisanales

Il aura suffit d’un voyage dans son Éthiopie natale pour que Liya Kebede se décide à lancer sa marque de vêtements… Nous sommes alors en 2007 et le mannequin fait alors la rencontre d’un groupe d’artisans tisseurs qui ne parviennent plus à vivre de leur activité : un heureux hasard qui lui fournit l’impulsion nécessaire pour concrétiser son projet, qu’elle avait déjà en tête.

 

 

 

 

Elle créé ainsi Lemlem, dont le nom signifie « fleurir » en Amharic (une des langues originaires d’Éthiopie), qui s’attache à mettre en avant le savoir-faire local et à aider les populations à pérenniser leur activité. « En employant des tisseurs traditionnels, nous tentons de mettre fin à leur cycle de pauvreté, tout en préservant leur artisanat pour créer des pièces modernes, confortables et faciles à porter », explique-t-elle.

 

 

 

 

Sa marque de fabrique ? Des créations pensées comme des vêtements de vacances, dessinées à New York et réalisées en Éthiopie, sont confectionnées à partir de coton récolté dans la région et brodées de fils colorés. Parmi ses must-haves, des robes cache-cœur, des tuniques ou des jupes, colorées à souhait et dont les motifs revisitent les imprimés traditionnels. Bonne nouvelle, elles sont à retrouver en boutique, chez Monaco Marine - merci la mer. 

 

 

 

 

Lemlem chez Monaco Marine - merci la mer, 14, quai Antoine Ier 98000 Monaco.