Saga : Sénéquier à Saint-Tropez

Publié le Vendredi 04 octobre 2019
Une institution tropézienne depuis 1887
Saga : Sénéquier à Saint-Tropez

Sa devanture rouge vif le rend reconnaissable entre mille. Planté sur le quai Jean Jaurès, Sénéquier s’est imposé comme l’un des points cardinaux de Saint-Tropez. Depuis 1930, on s’y retrouve pour déguster l’une de ses pâtisseries signature en admirant les bateaux amarrés sur le port... Retour sur cette success-story tropézienne.

 

 

Pour retracer l’histoire du Sénéquier, il faut remonter à l’année 1887, lorsque Martin et Marie Sénéquier ouvrent leur pâtisserie sur la Place aux Herbes, entre l’église de l’Assomption et le port de Saint-Tropez. Face au succès fulgurant de leurs créations culinaires, dont se délectent les premiers artistes, écrivains et comédiens de passage sur la presqu’île, ils l’agrandissent en rachetant petit à petit les anciens garages à bateaux qui font face à la Grande Bleue.

 

 

 

 

En 1930, leur fille Lisette y voit l’opportunité d’ouvrir un grand café de luxe, la Maison Sénéquier, adossé à leur boutique et où l’on peut s’installer pour déguster une pâtisserie et un café. Le succès est au rendez-vous : les habitants comme les voyageurs de passage s’y pressent pour goûter le fameux nougat mou de la maison ou sa célèbre tarte tropézienne. La Seconde Guerre Mondiale vient stopper l’expansion du café, puisqu’il se voit entièrement détruit pendant les bombardements. Sous l’impulsion de la troisième génération des Sénéquier, il est reconstruit à l’identique et rouvre en grande pompe en 1951, avec une terrasse de trente mètres qui offre une vue imprenable sur les bateaux de plaisance.

 

 

 

 

La légende Sénéquier est en marche et s’adosse à l’évolution de la ville, qui passe de petit village de pêcheurs à une station balnéaire renommée. Pendant le tournage de « Et Dieu créa… la femme », Brigitte Bardot s’attable souvent sur la terrasse rouge vif. En 1964, c’est au tour du film « Le Gendarme de Saint-Tropez » de lui conférer son quart d’heure de célébrité… Pablo Picasso était lui aussi un régulier, contribuant à asseoir davantage la réputation de l’établissement — idem pour Karl Lagerfeld, qui y organisa un défilé Chanel Croisière en 2010, ou Jacques Chirac qui s’y attablait fréquemment. Depuis, il fait figure de passage obligé lorsque l’on s’arrête à Saint-Tropez : ce ne sont pas Kate Moss ou Vanessa Paradis qui diront le contraire.

 

 

 

 

Sénéquier, 29, quai Jean Jaurès 83990 Saint-Tropez

Sénéquier To Go, 4, place aux Herbes 83990 Saint-Tropez